Blogue et nouvelles

À ne pas manquer

Image_Une_EcoSapiens

Écosapiens : vivre en harmonie avec son écosystème et le protéger

26 octobre 2021 | Par Mélissa Aumont-Rodrigue
À ne pas manquerGestion des matières résiduellesRéduction

Qui dit mois d’octobre dit Semaine québécoise de réduction des déchets! Chaque année, Zéro déchet Québec organise cette semaine qui vise à sensibiliser, à outiller et à inspirer les québécois soucieux de l’environnement à minimiser leur impact écologique par la réduction de leurs déchets. Cette année, la thématique porte sur l’évolution de l’humain vers l’Éco sapiens. Les activités, les conférences et autres publications inspirantes ont lieu au courant de cette semaine, soit du 23 au 31 octobre 2021.

Qu’est-ce que signifie être un Éco sapiens?

 Cet être évolué adopte différentes habitudes dans le but de vivre en meilleure harmonie avec son environnement puisqu’il comprend qu’il fait partie de l’écosystème et se sent responsable de sa protection. Ainsi, il fera des choix « éthiques, écologiques, équitables et solidaires ».

Dans la vie de tous les jours, comment cela pourrait se traduire?

Alimentation

Pour s’alimenter, l’être soucieux de l’environnement voudra éviter le gaspillage, les intrants chimiques (engrais et pesticides), les GES inutiles, les injustices sociales, les emballages superflus et les déchets ultimes. Il achètera donc les quantités exactes de produits bio, locaux, éthiques, en vrac et apportera ses plats et couverts réutilisables s’il mange sur la route.

EcoSapiens_Alimentation

Habitation

Pour se loger, quelqu’un qui veut réduire son impact écologique fera des économies d’eau en se procurant des aérateurs pour sa douche et ses robinets, en tirant la chasse d’eau que lorsque c’est vraiment nécessaire, en évitant de faire couler l’eau inutilement et en récupérant l’eau de pluie pour arroser ses plantes si cela est possible. Il économisera de l’électricité en s’assurant que les éléments électriques non utilisés sont bien débranchés et que sa maison est écoénergétique. Cela peut signifier, entre autres, qu’elle est bien isolée et ne demande pas plus d’effort du système de chauffage en hiver pour la garder à une température adéquate. Il choisira également son logement en fonction de sa centralité avec les endroits où il se rend souvent pour éviter les longs déplacements.

EcoSapiens_Habitation

Vêtements

Pour se vêtir, l’éco sapiens se tiendra loin du « fast fashion » bien connu pour ses impacts négatifs sur l’environnement et sur le bien être humain (comme nous vous en parlions ici). Il choisira donc des vêtements de seconde main (la mode est cyclique!), il réparera les items brisés au lieu de les remplacer et préférera les fibres naturelles à celles synthétiques qui sont connues pour relâcher des microfibres de plastiques dans les cours d’eau lorsqu’ils sont lavés.

EcoSapiens_Vetements 

Transport

Pour se déplacer, le transport actif ou en commun restent les alternatives les plus écologiques et les meilleurs pour la santé. En effet, ils requièrent moins d’énergie fossile pour parcourir une même distance, en plus de promouvoir l’activité physique. Pour éviter d’aggraver le réchauffement climatique, l’éco sapiens se tournera vers les transports électriques, mais seulement là où la source d’électricité est « propre », c’est-à-dire qui ne dépend pas de ressources non-renouvelables.

EcoSapiens_Transport 

Communauté

L’éco sapiens est toujours un être social. Il participera donc aux missions de nettoyage de son quartier et aux projets de verdissement, pour la biodiversité ou tout autre sujet positifs pour son milieu de vie.

Trouver un·e ami·e avec qui on veut se lancer des défis peut faciliter l’évolution vers l’Éco sapiens. Dans le cadre de la 20e édition de la SQRD, une application mobile, Projet Z, est disponible pour encourager les participant·e·s à améliorer leur façon de consommer via des défis à relever seul ou en groupe. C’est une façon amusante de pousser nos efforts de réduction encore plus loin!

SQRD2021

Les initiatives des organisations

Même si la démarche de l’évolution de l’Éco sapiens semble être personnelle, la société en bénéficie directement puisque les valeurs des personnes engagées transpercent vers leurs milieux professionnels. C’est ainsi que les organisations s’engagent à leur tour dans cette transition écologique. Au Jour de la Terre Canada, nous soutenons ce mouvement en les incitant à agir pour l’environnement. Parmi nos projets phares en réduction des déchets, nous accompagnons les entreprises locales de l’Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie dans le cadre du Défi Zéro déchet – Commerces. Nous avons également un programme destiné à optimiser la gestion et la valorisation des matières résiduelles des IGA et des IGA extra au Québec et au Nouveau-Brunswick, à découvrir dans la vidéo ci-après!

La semaine québécoise de réduction des déchets est un bon moment pour se dépasser et se sentir mieux vis-à-vis de notre consommation quotidienne! Amusez-vous!



Coordonnatrice — Gestion des matières résiduelles – Remplacement de congé maternité

Mélissa Aumont-Rodrigue

Avec ses études en biologie et en gestion de l’environnement, Mélissa souhaite participer à la protection de l’environnement par la conscientisation, la sensibilisation et la mobilisation des différents acteurs de la société. Elle entend donc s’attaquer de front à l’enjeu des matières résiduelles puisqu’il constitue une grande menace pour les milieux naturels et urbains, et ainsi pour les espèces qui y vivent. Entre deux séries télé, Mélissa aime prendre soin de son chat et découvrir de nouveaux produits zéro déchet!

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org