Blogue et nouvelles

À vos frigos

20200818_Photo_1

Tofu en sauce de tahini-agrumes et cacahuètes avec des croustilles de kale

19 août 2020 | Par Frida Buitron
À vos frigosRecettesTrucs et astuces

Cette fois, on va se gâter avec des textures contrastantes et des saveurs intenses. J’ai voulu vous proposer cette recette car plusieurs de mes amis me demandent quoi faire avec le tofu. Une des pires sources de gaspillage alimentaire est de ne pas savoir quoi faire avec les ingrédients que l’on a : on les achète, et à cause de manque d’idées, après quelques jours ils commencent à pourrir, ou simplement on n’arrive pas à profiter comme on s’imaginait auparavant. Cette recette convient pour profiter de ce tofu qu’on ne sait pas comment cuisiner et ce chou frisé oublié au coin du frigo, avant qu’il ne ressemble à un arbuste jaune. Aussi, on va prendre plaisir avec une merveille culinaire, laquelle peut être mélangée avec infinité d’ingrédients pour faire des sauces, trempettes et desserts de rêves : le tahini.
 
Le sésame et le tahini sont des véritables témoignages culturels et historiques ; les premières évidences archéologiques de l’agriculture du sésame remontent aux années 3500 av. J.-C., et les graines étaient utilisées par différentes cultures comme monnaie, médicament et nourriture1. Même dans la littérature on trouve des références aux graines de sésame, on connait bien ce « ouvre-toi, sésame », prononcée dans Ali-Baba et les quarante voleurs pour ouvrir une cave remplie de trésors. Le tahini n’est rien de plus que des graines de sésame intensément moulues, mais ces graines ont des effets très intéressants. Elles contiennent deux molécules qui présentent des propriétés antioxydantes et antiinflammatoires : le sesamin et le sesamolin, lesquelles peuvent avoir un effet protecteur pour le cœur et le cerveau2.
 
Si c’est la première fois que vous utilisez le tahini, gardez-le bien au frais après avoir fait ce plat, car bientôt je vous proposerai d’autres recettes pour le réutiliser. Commençons alors !
 
Ingrédients (pour 4 portions)
 
Pour la sauce
½ tasse de tahini
½ tasse de jus de mandarine/orange et le zeste râpé finement
¼ tasse de vinaigre blanc (ou bien de riz, pomme ou raisin)
2 c. à soupe de sauce piquante (Sriracha, Sambal oelek, ou celle de votre préférence)
½ à 1 tasse d’eau
 
Tofu et croustilles de kale
250 g de tofu ferme
½ tasse de cacahuètes non salées*
5 c. à soupe d’huile d’olive
5-8 tasses de feuilles de chou frisé (kale) frais
1 c. à thé de graines de sésame
1 c. à thé d’ail en poudre
1 c. à thé de chili broyé
Sel et poivre
 
* S’il vous reste quelques cacahuètes salées, trempez-les dans l’eau pendant 5 minutes pour enlever le sel.
 
La sauce
 
Dans un bol, battre les ingrédients jusqu’à obtenir un mélange homogène et crémeux. Si vous trouvez la sauce trop épaisse, ajoutez un peu d’eau jusqu’à obtenir la consistance désirée. La quantité de sauce piquante est plutôt à votre gout, je vous conseille de mettre soit une cuillère de Sriracha ou deux de sauce Sambal Oelek, s’il y a une autre sauce de votre préférence, n’hésitez pas à l’essayer ou bien à faire sans piquant.
 
20200818_Photo_2
 
Le tofu
 
Couper le tofu en cubes, de petites tailles pour que la saveur de la sauce prédomine, ou en plus grandes tailles pour que ce soit celle du tofu. Dans une poêle, frire à feu moyen-fort pendant 4 minutes, puis ajouter les cacahuètes et continuer à cuire jusqu’à que le tofu soit doré. Ajouter la sauce, arrêter le feu, et cuire pendant quelques secondes, faire attention à la chaleur et au temps de coction, car la sauce peut devenir trop épaisse. En ce cas, ajouter en peu d’eau et remuer jusqu’à que la consistance soit à votre gout.
 
20200818_Photo_3
 
Croustilles de kale
 
Préchauffer le four à 175 °C. Laver et séparer les feuilles du kale et couper en morceaux moyens. Dans un bol, ajouter une cuillère d’huile d’olive par chaque 2 tasses de kale, une demi-cuillère à thé de poudre d’ail, une pincée de sel et de poivre et du chili broyé (optionnel).
 
20200818_Photo_5
 
Faire cuire au four pendant 10 min. C’est très conseillable de regarder l’évolution de couleur après environ 7 min et de remuer, la coction est très rapide et peux passer d’un vert magnifique et croquant à un triste noir en quelques secondes.
 
20200818_Photo_7
 
Dans l’assiette, décorer le tofu avec le zeste des agrumes et les graines de sésame, servir les croustilles à côté.
 
20200818_Photo_8
 
Pour m’amuser et profiter d’autres ingrédients que j’avais au coin du placard, j’ai mis des morceaux d’abricots séchés dans le tofu, et je l’ai servi avec de la semoule cuite en bouillon végétal, avec un peu d’huile d’olive, aneth et poivre noire. Une autre bonne option d’accompagnement peut être le riz basmati ou les nouilles du Soba.
 
Profitez-vous bien de ce mélange de couleurs et textures, à la prochaine assiette !
 

Références

  1. 1. Dorothea Bedigian and Jack R. Harlan. Evidence for Cultivation of Sesame in the Ancient World. Economic Botany Vol. 40, No. 2 (Apr. – Jun., 1986), pp. 137-154 (18 pages).
  2. 2. Oregon State University. Linus Pauling Institute. Micronutrient Information Center. 15-08-2020 https://lpi.oregonstate.edu/mic/dietary-factors/phytochemicals/lignans#disease-prevention.

 



Frida Buitron

Effervescente et curieuse, Frida est une chimiste passionnée par la science et la culture. Amatrice de cuisine et de nature, elle est toujours prête à créer des petits délices avec ce qu’elle peut trouver dans le coin du frigo. Pendant son temps libre, elle profite des bons livres et de musique, ainsi que des moments en compagnie de ses amies et amis.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org