Blogue et nouvelles

RechargÉco

Image_Une_Article_Obligations_communautaires_2

Investissement durable et obligations communautaires : réconcilier portefeuille et valeurs

14 septembre 2021 | Par Myriam Charconnet
RechargÉco

Depuis maintenant quelques années, la mise en lumière de l’urgence climatique a fait émerger un intérêt particulier pour ce qu’on appelle l’investissement durable. Mais est-il vraiment possible de faire concilier valeurs et portefeuille d’investissement ? La réponse dans ces lignes où je vous dresse un pas pire tableau d’options bien concrètes!

LE B.A-BA DE L’INVESTISSEMENT DURABLE

Avant cela, commençons par le commencement. L’investissement durable, quessé ça ?

C’est le fait de se tourner vers des décisions de placement responsables qui tiennent compte des questions environnementales. Ce type d’investissement peut même être rattaché à l’élaboration d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau savoir-faire bénéfique pour la préservation de l’environnement. Fondamentalement, il s’agit le plus souvent de rapprocher nos valeurs, nos convictions profondes, de notre portefeuille d’investissement et de ne pas simplement “investir pour investir, en vue d’avoir un retour”.

Ceci étant maintenant dit, une fois que nous nous savons prêt·e·s à mettre de notre argent dans l’environnement, quelles sont nos options?

Tout d’abord, il y a ce qu’on appelle les campagnes de sociofinancement ; La Ruche ou encore Ulule sont particulièrement connus dans le domaine. Toutefois, il s’agit ici de “simplement” soutenir une cause, ou encore un projet : pas de retour sur investissement avec ces options!

Il y a ensuite les offres d’investissement proposées par les institutions bancaires, comme par exemple, le fonds Desjardins dédié aux technologies propres, pour n’en citer qu’un. Dans ce cas-ci, l’investissement réalisé bénéficie d’un retour financier, plus ou moins gros selon la solution d’investissement choisie.

Et il y a… Les obligations communautaires! Et nous voici reparti pour un tour : quessé ça les obligations communautaires ? Pas de panique, on va éclaircir tout ça.

Image_Article_Obligations_Communautaires_1

LES OBLIGATIONS COMMUNAUTAIRES : L’OUTIL DE FINANCEMENT 100% DESTINÉ AUX OBNL

Selon leur définition stricto sensu, les obligations communautaires sont “un outil de financement social éprouvé qui génère un rendement à la fois social et financier […et] permet à une organisation établie de s’appuyer sur sa communauté pour aider à financer l’achat d’un actif fixe, comme un nouveau local ou un équipement important.”

Le point central de cette formule d’investissement est qu’elle ne peut être émise que par des organisations à but non lucratif (OBNL) ou des organismes caritatifs et coopératives. En plus de permettre de garder l’argent au sein de la communauté, les obligations communautaires sont une option inclusive qui a su faire ses preuves puisque tant les individus que les organisations peuvent investir.

Particulièrement connues du côté du Canada anglophone dans le domaine des énergies renouvelables et de l’alimentation durable, les obligations communautaires commencent à gagner du terrain du côté du Québec et ce notamment grâce au Jour de la Terre Canada qui signe la plus grande campagne d’émission d’obligations communautaires au Québec avec son projet RechargÉco!

Image_Article_Obligations_communautaires_3

2M$ POUR RECHARGÉCO

Justement, avez-vous vu passer notre campagne d’obligations communautaires pour notre réseau de bornes de recharge rapide (BRCC) RechargÉco?

RechargÉco est le premier réseau de bornes de recharge rapide détenu par un organisme de bienfaisance en environnement. Avec une première phase constituée de 100 bornes sur 50 stationnements IGA à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick, RechargÉco permettra d’éviter 33 000 tonnes de GES sur les 10 années d’opérations prévues pour le réseau.

Avec une campagne d’obligations communautaires qui a pour objectif de recueillir 2 millions de dollars, le Jour de la Terre invite donc l’ensemble des citoyen·ne·s et organisations à contribuer à la mise en place de l’infrastructure nécessaire pour mettre plus de véhicules électriques sur les routes du Québec.

Pour ce faire, deux options d’investissement s’offrent à vous :

Options_Investissements_Article_obligations_communautaires

Pour en savoir plus sur les opportunités d’investissement, sur le réseau RechargÉco et pour investir, n’hésitez pas à visiter notre site web dès maintenant! Vous pouvez aussi visionner cette courte vidéo pour en apprendre plus sur le projet et la campagne.

Si vous ne devez retenir qu’une chose concernant l’investissement durable, c’est celle-ci : investir dans une cause, un projet qui vous tient à cœur, qui fait du sens pour les générations futures, cela se fait certes avec la tête, mais aussi en sondant nos convictions qui, plus souvent, sont une affaire de tripes!



Chargée de communication - campagne média

Myriam Charconnet

Passionnée par la faune et les grands espaces, Myriam a la protection de l’environnement à cœur, ce qui l’a poussée à orienter sa carrière dans ce secteur. Fortement engagée pour la cause animale, elle est impliquée au sein de différentes associations et refuges. Toujours avide de découvertes, elle aime voyager, lire, courir les expositions photos mais aussi les événements musicaux et… manger du chocolat !

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org