Blogue et nouvelles

À ne pas manquer

Photo_Une_Billet_Végane

3 conseils pour une transition douce vers une alimentation (plus) végétalienne

19 janvier 2021 | Par Alice Debiolles
À ne pas manquer

Changer son alimentation est l’une des façons les plus simples et les plus efficaces de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Nous vous parlions déjà ici de tous les bénéfices pour la planète (eau, protection des sols et des forêts, etc.) lorsqu’on se passe régulièrement de viande. Pourtant, on ne se pose pas souvent la question des produits laitiers (ou des œufs), même si leur production est étroitement liée à l’élevage et aux effets néfastes de cette industrie. Par exemple, saviez-vous que votre empreinte carbone sera moindre en hiver en mangeant végane, même avec des fruits et légumes importés, plutôt qu’une alimentation carnée avec des produits locaux et de saison ? 1 Ou plus dérangeant encore, que la production d’un kilo de cheddar émet 3 fois plus de GES que celle de la même quantité de poulet ? 2

Ça fait réfléchir hein ? Sauf que devenir végane, ça semble ben compliqué et drastique… Et peut-être que comme beaucoup, cela te semble difficile d’imaginer une vie sans fromage ! Oui, mais rien n’empêche de se tourner vers des alternatives végétales quelques fois par semaine pour avoir un grand impact sans avoir l’impression de se priver ! Alors prêt.e à embarquer ? Voilà mes 3 conseils pour une transition douce vers des repas végétaliens au quotidien.

CHOISIR LE TEMPO QUI TE VA

Même si c’est à petits pas, changer ses habitudes demande de mobiliser des ressources. Ça vaut donc la peine de te demander ce qui marchera le mieux pour toi. Est-ce de tester la version végétale de plats que tu as l’habitude de cuisiner à chaque semaine ? Si c’est le cas, une mine d’or pour trouver la version végétale des plats les plus courants, c’est La Cuisine de Jean Philippe. Tu peux aussi te fixer un objectif de dix recettes véganes à découvrir et en tester une ou deux par semaine jusqu’à les intégrer dans ton alimentation de tous les jours. N’hésite pas à t’aider des ressources proposées par le défi végane 21 jours (un autre moyen de se lancer !), par exemple pour faire plus facilement ta liste d’épicerie.

Photo_Billet_Végane_2

T’ACCORDER LE TEMPS DE TROUVER TES REPÈRES

Par quoi remplacer le beurre et les œufs dans la pâtisserie ? Le fromage dans des recettes spécifiques ? Au fil des explorations, des générations de véganes ont trouvé plus d’un tour dans leur sac pour déjouer ces « difficultés ». Si tu n’as encore aucune idée des alternatives qui existent (comme la levure alimentaire, les graines de lins, la compote et j’en passe), laisse-toi le temps de les découvrir une recette à la fois. Et ça va aussi prendre quelques plats parfois ratés crois-moi ! Mais c’est souvent le cas quand on innove en cuisine non ?!

Photo_Billet_Végane_3

Autre aspect important, le côté nutrition. Sans vouloir tomber dans les clichés habituels sur les protéines végétales, les plats véganes sont souvent moins caloriques que leur équivalent « traditionnel », ça vaut donc la peine d’adapter les portions. Ah oui, et si tu forces la dose un peu trop vite, tu vas peut-être noter des changements dans ton transit (vive les fibres !), normalement ça se tasse vite et ça fait une cure détox gratuite. On trouve sinon tout ce dont on a besoin dans les aliments végétaux (hormis la vitamine B12 qui doit se prendre en supplémentation en cas de régime majoritairement végétalien), il n’y a qu’à se renseigner. De nombreuses ressources existent pour cela comme ces affiches sur les protéines, le calcium et le fer ou cette jolie illustration à accrocher dans sa cuisine.

*Petite pensée spéciale si tu as des allergies alimentaires, te tourner vers des plats 100% végétaux complets peut te demander un peu plus de recherches ou au contraire, t’offrir de nouvelles perspectives ! Je te conseille notamment de jeter un œil au site de Marie Laforêt, qui a mis au point de nombreuses recettes sans gluten, sans soja, etc. et d’explorer les marques comme Gusta.

TE NOURRIR D’INSPIRATIONS 

On dit souvent que pour réussir à garder une habitude, il faut la formuler de manière positive. Et c’est particulièrement vrai dans le cas d’une transition vers une alimentation (plus) végane, il ne faut pas chercher à enlever des choses, mais plutôt à en ajouter. C’est l’occasion d’explorer des plats et des saveurs inattendues ! Aborde cela avec curiosité et prend plaisir à explorer. Comme moi, tu pourrais très bien devenir addict aux nice creams, ces glaces à base de bananes congelées ou à cette recette de végépaté. Le site Vegan Mtl répertorie ici les meilleurs sites québécois pour piocher des recettes !

Photo_Billet_Végane_4

Voilà,  j’espère que cet article t’a donné envie de te lancer pour réduire la part des produits animaux dans ton alimentation au quotidien. Chaque nouveau geste adopté est un pas de plus pour rendre collectivement notre bilan carbone plus léger !

Ressources:

 



Chargée de communication

Alice Debiolles

Exploratrice dans l’âme, Alice adore dénicher des solutions novatrices et concrètes pour rendre nos villes plus durables. Sociable et positive, elle est toujours enthousiaste à l’idée de se lancer dans des échanges d’idées animés sur le sort de notre planète. Elle aime autant profiter d’une tisane dans son canapé que partir pour une grande aventure à vélo.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org