Blogue et nouvelles

À vos frigos

Image_Une_Billet_Pro_Conservation_Edith

Tout savoir pour devenir un.e pro de la conservation des légumes et fruits

26 janvier 2021 | Par Édith Ouellet
À vos frigosTrucs et astuces

Petite mise en situation : Tu as récemment fait l’achat d’un emballage de 6 petits concombres libanais en spécial à l’épicerie que tu as ensuite placé dans ton tiroir à légumes en arrivant à la maison. Chaque midi, tu as directement pris l’un de ces concombres à même l’emballage pour le déguster! Bien craquant ! Jusqu’au 5ième jour où le concombre étant devenu un peu… glissant !? Ça te dit quelque chose? En tout cas moi oui ! Et si je te parle de champignons gluants, de mesclun qui sent le marais, de petits fruits moisis, de céleri ramolli et de laitue flétrie ? Alors faisons en sorte que ce soit des histoires du passé.

Bien souvent, il y a deux raisons courantes qui font que l’on perd des fruits ou des légumes : ils sont soit moisis soit flétris. La première situation est bien souvent causée par un surplus d’humidité présent dans les emballages ou encore par une petite meurtrissure présente sur l’aliment tandis que la deuxième situation est généralement causée par un manque d’humidité. Il suffit de se poser les bonnes questions pour éviter que nos précieux fruits et légumes terminent leur route au compost.

Donc, mon premier conseil : prendre des petites notes sur les fruits et légumes que tu perds le plus souvent, mais surtout leur état et les raisons qui les font atterrir dans le compost. Ce sera beaucoup plus facile ensuite pour toi d’agir AVANT qu’il soit trop tard. Ensuite, voici quelques astuces à appliquer selon le diagnostic que tu apposeras aux prochains décès de fruits et légumes.

Billet_Conservation_AVF_2

TROP D’HUMIDITÉ

Éliminer les emballages de fruits et légumes qui cultivent l’humidité dans ton frigo :
– Retirer la pellicule plastique des barquettes de champignons,
– Libérer les concombres libanais de leur emballage,
– Placer un linge absorbant dans les contenants de laitue,
Enrouler tes fines herbes dans un linge absorbant que tu peux ensuite placer dans un contenant.
Faire des trous dans les sacs de légumes comme ceux des carottes, navets, betteraves et y placer un linge absorbant.
Donner de l’espace aux légumes et fruits plus délicats en les désempilant afin d’éviter qu’ils se tapent sur la tête entre eux.
Essuyer régulièrement l’intérieur des contenants à fruits et légumes, question d’absorber le surplus d’humidité et changer les linges placés dans les contenants au besoin.

MANQUE D’HUMIDITÉ

Réhydrater les légumes ramollis en les plongeant dans un bassin d’eau très froide. Les carottes, céleri, concombre, laitue, bette-à-carde se prêtent très bien à ce jeu. Attention par contre de les manger rapidement sinon tu auras l’autre catégorie de problème à gérer !
À l’occasion, vaporiser d’eau les légumes plus propices à la déshydratation.
Placer certains légumes, comme le chou dans un bol recouvert d’un linge humide.
Conserver les poireaux, fines herbes, asperges, oignons verts, céleris debout avec environ 1 pouce de la base immergée dans de l’eau. Attention au marais ici ! Il faut penser à changer l’eau tous les jours ou tous les deux jours !
Donner le coup de grâce à tes petits flétris! Et oui! Pourquoi ne pas compléter leur déshydratation ? Un champignon déballé qui a séché peut très bien être déshydraté dans un four en mode réchaud ou dans un déshydrateur. Faire la même chose avec les fines herbes, les poireaux, les oignons verts ou tous autres légumes un peu secs.

Billet_Conservation_AVF_4

QUELQUES ASTUCES SUPPLÉMENTAIRES

Il existe une multitude d’autres trucs pour éviter qu’un maximum de fruits et légumes terminent tristement au compost ou pire à la poubelle. En voici quelques-uns :

Acheter moins ! Si tes fruits et légumes sont vendus emballés par ton supermarché, demande du vrac ou des formats plus petits. On le fait au comptoir de la boucherie, pourquoi pas à celui des fruits et légumes ?
Acheter certains fruits et légumes congelés si ça peut t’aider.
Acheter de saison ! Ça t’évitera peut-être de gaspiller des pêches farineuses en plein mois de mars.
Congeler les fruits et légumes qui ne sont plus intéressants à être consommés tel quel. Un sac à légumes pour les potages, soupes et smoothies. Un sac à fruits pour les smoothies, croustades, compote et pouding et un sac pour les épluchures et rognures pour les bouillons.
Substituer l’achat de légumes nécessaires à tes recettes par des légumes équivalents que tu aurais déjà en ta possession. Exemple : remplacer du chou kale par des épinards, de la bette-à-carde ou même des feuilles de betterave.

Billet_Conservation_AVF_5

Alors tu embarques pour faire du bien à ton portemonnaie et éviter de gaspiller ? ;)



Experte - Gaspillage alimentaire

Édith Ouellet

Parce que la saine alimentation est au cœur de ses passions et de sa profession de nutritionniste, elle se fait un plaisir et un devoir d’influencer les comportements alimentaires des gens autour d’elle. Co-fondatrice de l'Atelier du Goût.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org