Blogue et nouvelles

À vos frigos

photo-1579113800032-c38bd7635818

Des flexi-recettes touski pour animer la flamme créatrice en soi.

10 juin 2020 | Par Louis-Philippe Potvin
À vos frigosRecettesTrucs et astuces

Lutter contre le gaspillage alimentaire consiste ultimement à se faire plaisir en se cuisinant des repas gourmands, tout en évitant les pertes. En mettant l’accent sur ce qui vous rend heureux en cuisine, vous n’aurez jamais l’impression qu’il s’agit d’un effort supplémentaire à déployer. Voici quatre flexi-recettes qui sont susceptibles de vous dépanner tout en vous laissant une sensation de bien-être
 
Frittata
La frittata est un plat incontournable dans la cuisine touski, rapide et efficace. Visuellement, ce plat polyvalent du déjeuner au souper, s’apparente fortement à une omelette, mais elle est plus aérée et on ne la retourne généralement pas. Bien que son origine italienne « fritta » signifie « frire », l’huile de cette cuisson pourrait facilement être remplacée par une bonne poêle anti-adhésive! Si vous avez des œufs sous la main, cette préparation sera votre meilleure amie, surtout si votre faim ne vous laisse pas attendre! Bien que la protéine soit déjà bien présente sous la forme d’œufs, rien ne vous empêche d’y lancer vos restants de viandes cuites déjà aromatisées. En ce qui concerne les légumes à y mettre, c’est ni plus ni moins votre frigo qui décidera! Pommes de terres, champignons, poivrons, tomates et fines herbes feront le travail. Quant au fromage, n’oubliez pas d’y mettre vos croutes durcies une fois râpées dans la préparation d’œufs. Pour une surface légèrement plus soufflée et une coloration dorée, terminez la cuisson au four. Et pour le reste, laissez aller votre imagination!
 
photo-1587900437942-8758241767ef
 
Boulettes ou galettes touski, et arancinis
Les boulettes touski et les arancinis sont pour moi une excellente façon de combiner différents ingrédients excédentaire en un succulent repas. Formellement, les arancinis sont de petites boulettes frites à base de riz et enrobées de chapelure, mais on peut facilement les aromatiser de mille et une façons en utilisant ses surplus. Et même si la recette originale indique que le riz est l’ingrédient de base, vous savez bien-sûr que vous pouvez le remplacer par du quinoa, du sarrasin, de l’avoine, de la polenta, du millet, ou tout autre grain qui se demande quoi faire dans votre frigo ou garde-manger! Il faut simplement balancer les bases afin d’obtenir une consistance qui se tient en main, avant d’enrober de chapelure et de plonger dans la friture ou au four. Et cette base pourrait être dans votre frigo sous une forme de purée, ou encore sous la forme brute, qui une fois râpée, s’apprête bien en boulette. Si vous avez plusieurs légumes ou fines herbes flétries, pensez à les agencer de manière à ne pas avoir 30 boulettes qui goûtent la même chose! Vous pourriez par exemple marier les carottes et panais grillés au persil, les courges au cumin et à la cannelle, et même ajouter une version piquante à ces 2 options.
 
photo-1542676303584-c8043a6c7618
 
Hummus au restants de légumineuse
Les hummus et trempettes touski sont extraordinaires pour y passer des légumineuses, des légumes cuits de toutes sortes, et fines herbes. En plus d’être protéinées et très économiques, elles se consomment aussi bien en entrée avec des crudités qu’en accompagnement de repas, sans mentionner qu’elles peuvent aussi bien finir dans un dessert. La clé du succès ? Un bon robot culinaire – ou tout simplement un broyeur et un peu plus de temps! Notre palais est habitué aux hummus classiques de pois chiches avec tahini, alors que vous avez sûrement remarqué une multiplication des hummus et trempettes au supermarché préparées d’une variété de légumineuses, tels que les haricots blancs ou noirs, les lentilles rouges, et les fèves edamame. Ce que j’en retiens, c’est que de cuisiner trop de légumineuse n’est jamais un problème. C’est d’ailleurs ce que je recommande puisque le temps de cuisson peut-être assez long si on ne dispose pas d’auto-cuiseur. Une fois l’une ou l’autre de vos légumineuses cuites (ou même trop cuites), réduisez les en purée en y ajoutant des légumes grillés (poivrons, betteraves, carottes, navets, poireaux, oignons, ail…) en plus de vos fines herbes flétries (persil, coriandre, thym, romarin…) qui ne viendront que bonifier votre création. Ne vous embêtez pas avec le tahini si vous n’en avez pas sous la main, personne ne vous reprochera de ne pas suivre la recette originale d’hummus, car il s’agit maintenant d’une création à part entière et dont le goût ne sera jamais reproduit! Un autre beurre de noix (tournesol, cachou, amandes, brésil) avec quelques gouttes d’huile de sésame grillée feront parfaitement l’affaire! Profitez-en pour zester un agrume biologique ou bien lavé en plus d’y mettre son jus acide pour y maximiser le temps de conservation.  Si vous avez un excès d’hummus, votre congélateur le recevra à bras grands ouverts.
 
photo-1581873372796-635b67ca2008
 
La pizza, éternellement renouvelable
Pour être en formule 1 quand vient le temps de cuisiner de la pizza, il est impératif d’avoir sous la main une pâte à pizza. Bien que concevoir sa pâte soit même à partir des quelques ingrédients de base soit extrêmement réjouissant (une fois le résultat escompté obtenu), il s’agit d’une étape plutôt laborieuse pour les moins initiés. Le raccourci consiste en ayant une pâte toute prête en boule au congélateur, qu’elle soit faite maison ou achetée au supermarché, ou encore une version simple de pâte comme un pain pita, des tortillas, un pain nan, ou toute autre forme de réceptacle gourmand où vous pourriez y déposer vos savoureux fonds de frigo. Tentez de garder en permanence une base de tomate quelconque (sauce, pâte, en dés ou même séchées). Les tomates en dés peuvent être épaissies à la poêle, et les tomates déshydratées mises au mélangeur avec de l’huile pour faire une pâte d’un délice inconcevable. À défaut d’avoir une ou l’autre de ces déclinaison de tomate sous la main, un bon pesto prendra le rôle d’humidifier votre pâte en la laissant savoureuse. Comme garniture, votre imagination et vos restants seront rois. Glissez-y une protéine cuite de viande blanche ou rouge, ou encore crue comme le tempeh avant de mettre au four. Légumes grillés trouveront refuge sur votre pizza, et profitez-en surtout pour ajouter quelques légumes feuilles flétries, tels que de la roquette, du kale, ou même de la laitue en fin de cuisson!
 
Et vous, quelles sont vos recettes touski qui vous sauvent la vie? Partagez vos photos et vos idées sur la Communauté À vos Frigos. Nous ferons tirer des prix pour les participants qui nous montrent comment réinventer la cuisine touski! Bonne chance à tous!



Expert de la lutte contre le gaspillage alimentaire

Louis-Philippe Potvin

Convaincu du pouvoir de l’alimentation comme vecteur de changement positif, il inspire son entourage à favoriser une diète saine et équilibrée, le rendant maître de sa destinée. Pour lui, transformer le monde dans lequel nous vivons en un écosystème plus résilient se fait quotidiennement, une assiette à la fois.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org