Blogue et nouvelles

Gestion des matières résiduelles

Image 3

Pourquoi ton bac brun est précieux et comment le bichonner en été

6 juillet 2021 | Par Siham Kaddour
Gestion des matières résiduelles

On entend souvent parler de l’importance de composter nos résidus alimentaires et nos matières organiques, mais savez-vous pourquoi il est indispensable de composter? Et question plus importante encore, le jeu en vaut-il la chandelle au point de cohabiter avec les désagréments du bac brun en été?!

METTRE ENSEMBLE LA MAIN AU COMPOST

Pour vous donner un ordre d’idées, les matières organiques représentent 47 % des matières résiduelles générées à domicile i. C’est donc presque la moitié de toutes les matières résiduelles générées qui peuvent atterrir dans le bac brun. Or, la Stratégie de valorisation de la matière organique mise en place par le Gouvernement du Québec prévoit de « recycler ou valoriser 70 % de la matière organique » et ce d’ici 2030 (Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2020). Pour atteindre de tels objectifs, la participation de tous est essentielle, et ce, même durant l’été. Vous vous demandez peut-être pourquoi vos résidus alimentaires ou vos résidus organiques sont importants? Et bien, il y a plusieurs raisons à cela.

LA FACE CACHÉE DE NOS MATIÈRES ORGANIQUES

Contrairement à d’autres collectes, celle des matières organiques permet d’avoir un « produit » riche en nutriments. Ce produit, c’est le compost, soit un « produit solide mature issu du compostage des résidus organiques », et il est précieux! ii. Dans certaines villes/municipalités, il est en partie redistribué aux citoyens. Renseignez-vous auprès de votre municipalité, peut-être que vous pouvez en recevoir pour vos plantes et/ou votre potager.

Photo_Bac_Ete_1

Mis à part l’obtention de compost, votre participation à la collecte des matières organiques a plusieurs bénéfices environnementaux et sociaux. Tout d’abord, la matière organique, lorsqu’elle est enfouie, dégage d’importantes quantités de gaz.

En effet, étant composée de matières vivantes, la matière organique se décompose sans oxygène lorsqu’elle est enfouie et c’est cette décomposition qui dégage des gaz qui participe à l’effet de serre. Le principal gaz émis est le méthane (CH4) et celui-ci est de 21 à 25 fois plus nocif pour notre terre mère que le fameux CO2 dont on entend souvent parler. En plus de créer des dommages à l’atmosphère, l’enfouissement des matières organiques participe à la contamination des sols et la pollution de l’eau.

Autre enjeu, au Québec, le seul centre d’enfouissement de la région de Montréal risque d’atteindre sa capacité maximale d’ici 2029. Cela implique qu’au-delà de 2029, il faudra ouvrir un autre centre d’enfouissement pour recevoir les déchets de la région métropolitaine iii. Or, si tout le monde participe à la collecte des matières organiques, cela permet de réduire le débordement des centres d’enfouissement, à concurrence de 47%. À moyen terme, vous évitez donc directement la création d’un nouveau centre d’enfouissement dans la cour arrière de citoyens. Et vous pouvez bien vous imaginer les conséquences négatives sur les personnes habitant à proximité d’un centre d’enfouissement : mauvaise odeur, anxiété, bruits et animaux nuisibles ne sont qu’un échantillon iv.

Visuel_Bac_Brun_Enfouissement

BICHONNER SON BAC BRUN EN ÉTÉ

Pour revenir à la collecte des matières organiques en été, il est vrai que le bac brun ne dégage pas les odeurs les plus agréables. Toutefois, quelques petits gestes peuvent vous aider à réduire les effluves qui en émanent et les désagréments qui en dégagent. Voici quelques trucs et astuces :
• Conservez vos rognures et restes de table dans un contenant avec une feuille de papier journal au congélateur et videz-le dans le bac brun le jour de la collecte.
• Si vous manquez d’espace dans votre congélateur, gardez votre bac brun dans un lieu ombragé pour éviter que la température dans le bac grimpe.
• Chaque semaine, sortez votre bac qu’importe la quantité de matières organiques qui s’y trouve.
• Le bicarbonate de soude et la chaux sont des matières qui peuvent réduire les odeurs dégagées par la matière organique. Vous pouvez en saupoudrer régulièrement dans votre bac.
• N’oubliez pas de rincer de temps à autre votre bac brun avec de l’eau et du vinaigre ou avec un savon doux pour retirer tout résidu.

Voilà, vous savez maintenant pourquoi même s’il est tentant de délaisser son bac à résidus alimentaires/organiques au profit de la poubelle en été, vous avez toutes les raisons de continuer votre routine. N’hésitez pas non plus à partager vos trucs et astuces avec familles, amis et voisins. Qui sait, peut-être que vous avez une solution miracle?

Ressources

 



Conseillère — Gestion des matières résiduelles

Siham Kaddour

Ayant un amour certain pour la gestion des matières, Siham a choisi de travailler dans le domaine de l’environnement. Rêvant d’un monde meilleur, c’est l’occasion pour elle de pouvoir changer le monde, un geste à la fois. Dans ses temps libres, elle adore découvrir de nouveaux restos! Aimant être à l’extérieur, il lui suffit d’une promenade en ville ou en forêt pour avoir le sourire et être heureuse.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org