Blogue et nouvelles

Glanage

Image_Une_Glanage

Comment contribuer au mouvement anti-gaspi en glanant ses fruits et légumes

22 juin 2021 | Par Roxanne Paquet
Glanage

Avec l’arrivée de l’été, tu es à la recherche d’activités au grand air en famille ou entres ami.e.s? Le glanage se présente sous diverses saveurs : de la cueillette de bleuets, de fraises ou de pommes jusqu’à celle de bette-à-cardes (malheureusement un peu moins populaires, les pauvres!). C’est une activité sociale gratuite et ouverte à tout le monde, des plus petit.e.s accompagné.e.s de leur famille jusqu’aux plus âgé.e.s! Si tu n’as jamais entendu parler du glanage, consulte notre article précédent pour en savoir plus sur le B.A-BA de cette pratique aussi révolutionnaire que méconnue! Nous allons ici t’expliquer tout ce qu’il y a à savoir pour trouver des initiatives de glanage auxquelles participer, voire lancer ton propre groupe de glanage.

Glaner, mais où et comment !?

Si ton intérêt est piqué par le glanage, tu te demandes certainement où et avec qui il est possible de participer à cette merveilleuse initiative? Ta chance a tourné puisqu’on a répertorié une quinzaine de groupes de glanage un peu partout à travers le Québec pour faciliter tes recherches ici. Tu n’as qu’à les contacter pour participer aux sorties!

À l’origine, ce sont des citoyens et citoyennes qui, tout comme toi, voulaient donner une seconde vie aux aliments qui ont initié le glanage. Et si tu ne trouves pas de groupes déjà formés près de chez toi, rien ne t’empêche d’en devenir l’initiateur.trice! Quelques groupes de glanage actifs ont été sondés pour inspirer la démarche en 4 étapes faciles que je te propose juste ici.

1. Vérifie l’intérêt de ta communauté pour le projet.

Pour initier un groupe de glanage, les bénévoles sont essentiels! Tu peux donc vérifier auprès des membres de ton entourage comme tes ami.e.s, des membres de ta famille ou même tes voisin.e.s si ton projet suscite de l’enthousiasme.

Astuce : Utilise les réseaux sociaux pour contacter tes connaissances ou tout simplement pour faire la promotion de ton groupe de glanage, c’est un bon moyen de faire rayonner ton idée!

Une fois ton groupe formé, crée-toi un outil de communication pour partager rapidement l’info à tes collègues. Tu peux opter pour un groupe Facebook ou WhatsApp, une liste de diffusion par courriel ou n’importe quel autre moyen qui te semble adéquat.

2. Entame une prise de contact.

Contacte des propriétaires de terres agricoles ou des particuliers possédant un jardin ou même des arbres fruitiers pour leur proposer un partenariat. Selon l’expérience rapportée sur le terrain, il est plutôt rare qu’un propriétaire refuse de donner accès à ses terres, surtout lorsqu’il est mis en confiance au préalable. Explique donc les avantages à accueillir des glaneurs.euses pour valoriser leurs beaux aliments tout en redonnant à la communauté, et ce, en bénéficiant d’une main-d’œuvre gratuite (et souriante!!). Demande au/à la propriétaire quel est le moment le plus adéquat selon ses besoins.

Photo_Glanage_2.1

Crédits photo : gracieuseté de Fruits Partagés de Rimouski

Astuce : Selon les groupes de glanage interrogés, un des rares motifs de refus de la part des propriétaires est la peur que les plants soient abîmés lors de la récolte. Un moyen simple de remédier à cette crainte est de désigner une personne qui supervisera les autres durant l’activité!

N’oublie pas de prendre contact avec un comptoir alimentaire, une cuisine communautaire ou toute autre association locale pour t’assurer qu’ils pourront recevoir le 1/3 de tes récoltes comme le veut la tradition! Si tu ne trouves pas d’organisme pour accueillir tes récoltes… Pourquoi ne pas tenter de les offrir à une école, un centre pour personnes âgées ou à tes ami.e.s et ta famille, tout simplement ?!

3. Prépare le Jour J.

Voici les indispensables à planifier avant ta descente avec ton équipe aux terres agricoles :

o Lance l’appel aux bénévoles en spécifiant le lieu, le moment et le type de récolte qui sera glané. Fais-toi une liste de présences confirmées.
o Organise du covoiturage pour limiter la quantité de véhicules utilisés!
o Rassemble le matériel à apporter en fonction de la récolte prévue, comme des échelles, des contenants pour le transport des fruits et légumes ou des gants de jardinage.
o Organise le transport des aliments après la cueillette jusqu’au comptoir alimentaire.
o Assure-toi de la présence d’installations sanitaires accessibles aux bénévoles.

Astuce : Pour dénicher du matériel, tu peux te référer à une entreprise de location d’outil, lancer l’appel auprès des membres de ta municipalité via les réseaux sociaux ou faire appel à ton centre communautaire local, par exemple!

Glanage_3

Crédits photo : gracieuseté de Les Butineurs

4. Pars pour les champs avec ta gang!

Il est important d’appliquer la méthode de cueillette recommandée par le producteur en prenant soin des plants environnants. Amusez-vous et n’oubliez pas de prendre des photos sur le vif pour partager votre expérience sur les réseaux sociaux. Ce sera ainsi plus facile de recruter de futurs bénévoles!

Astuce : Certaines initiatives se sont constituées en OBNL afin d’avoir un cadre juridique, de pouvoir bénéficier de financement et de protéger les membres en cas d’accident, par exemple.

Sache que certains regroupements existants sont supportés par leur ville ou MRC (Municipalité régionale de comté), ils sont donc déjà organisés et disposent souvent de ressources matérielles ou financières. Tu peux vérifier s’il existe déjà des projets en lien avec la sécurité alimentaire où tu pourrais t’impliquer. Ça serait une bonne façon de leur faire connaître le glanage comme solution d’approvisionnement gratuit, local et de saison. Bref, une occasion rêvée de participer à une activité te permettant de socialiser avec les membres de ton voisinage, tout en soutenant ta collectivité!

Le glanage, c’est vraiment fun!

Une chose est certaine et les groupes de glaneurs.euses sont unanimes : l’engouement à prendre part à des activités de glanage est contagieux! De plus en plus de personnes s’impliquent et les groupes se multiplient rapidement. C’est donc LE moment idéal pour tenter l’expérience! Il ne te reste plus qu’à préparer ton essentiel de glanage : un chapeau, de la crème solaire, des vêtements confortables et ta bonne humeur… N’attends pas plus longtemps et consulte notre répertoire du glanage partout au Québec pour tenter l’expérience.

Photo_Glanage_Article_Comment_2

Crédits photo : gracieuseté de Les Butineurs

Il ne serait pas possible de conclure adéquatement sans remercier les groupes de glanage suivants pour leur précieuse collaboration à cet article : Glanage Rouville, Des Chenaux récolte, Artha-Récolte, Projet Maïs, Les solutions gourmandes, Alternative aliment terre, Nourrir notre monde Bonaventure, Trois-Rivières récolte, Les Butineurs et Les fruits partagés.



Stagiaire – Agente de recherche

Roxanne Paquet

Énergique, spontanée et souriante, voilà trois adjectifs qui décrivent bien Roxanne. Passionnée de mode éthique et durable, elle adore visiter des petites friperies locales afin de dénicher des trouvailles uniques et colorées. Éternelle curieuse, vous la retrouverez probablement le nez dans un livre sur les relations internationales, sur la politique ou sur le sujet de l'alimentation durable. Grande sociale dans l'âme, Roxanne ne sera jamais bien loin d'un groupe d'ami.e.s afin de faire des randonnées en nature ou de partager une partie de Frisbee à l'air frais.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org