Blogue et nouvelles

Gestion des matières résiduelles

jour_de_la_terre_blogue_consigne

Tout savoir sur la consigne au Québec !

15 avril 2020 | Par Sylvain Boissonnier
Gestion des matières résiduellesTrucs et astuces

Saviez-vous que c’est à l’initiative de l’industrie brassicole que la consigne sur les contenants a été instaurée au Québec il y a plus de 200 ans ? Le programme de consignation est entré en vigueur dans la loi en 1984 pour devenir incontournable aujourd’hui dans la province. Il est également un sujet de préoccupation qui revient régulièrement dans les nouvelles : la consigne de tous les types de contenants est débattue depuis plus de 40 ans ! Souvent remise en question, elle s’est développée au fil des années. Cependant, bien qu’historiquement ancrée dans les habitudes des québécois, encore 30 % des contenants consignés mis en marché ne sont pas retournés au Québec. Cela représente 565 millions de contenants, pour un revenu de près de 32 millions $ dont les québécois se privent annuellement. Il est donc d’actualité de rappeler son fonctionnement et ses avantages avant sa modernisation prévue à l’automne 2022.

Quel est le fonctionnement du programme de consignation du Québec ?

Au Québec, le programme de consignation, géré par RECYC-QUÉBEC concerne tous les contenants de bière et de boisson gazeuse. Il ne s’applique donc pas aux autres boissons comme l’eau, le jus, le vin et les spiritueux. Il existe deux types de contenants consignés, donc deux modes de gestion : les contenants à remplissage multiple (CRM) et les contenants à remplissage unique (CRU). La gestion des CRM est régie par des ententes privées appartenant à l’industrie de la bière et celle des CRU est régie par des ententes publiques.

Un contenant à remplissage multiple doit démontrer des caractéristiques lui permettant d’être réutilisé un minimum de 10 fois aux mêmes fins pour lesquelles il avait été conçu à l’origine. Au Canada, celui-ci est généralement en verre.

Un contenant à remplissage unique doit être fait soit d’acier, d’aluminium, de verre ou de plastique et aucune de ses composantes ne doit faire obstacle au recyclage.

Pour avoir une meilleure idée des contenants consignés, consultez cette liste illustrée.

Quel est le parcours des contenants consignés de bière et de boisson gazeuse ?

Pour les bouteilles de plastique et les canettes d’aluminium : Les citoyens retournent leurs contenants vides auprès des détaillants, qui lui rembourse la consigne payée lors de l’achat. Les contenants arrivent déjà triés chez les conditionneurs accrédités afin d’être mis en ballot et vendus en vue de leur recyclage. Une canette revient neuve en épicerie en 60 jours.

Pour les bouteilles en verre : Les citoyens retournent leurs bouteilles vides aux comptoirs des détaillants, qui lui rembourse la consigne payée lors de l’achat. Les embouteilleurs, brasseurs et importateurs détenant un permis récupèrent directement les bouteilles auprès des détaillants.

Les bouteilles en verre de type CRM sont réutilisées en moyenne 15 fois par les embouteilleurs avant d’être acheminées à des fins de recyclage. Les bouteilles en verre de type CRU sont triées par couleur puis concassées par des conditionneurs accrédités en vue de leur recyclage.

Retrouvez le parcours de votre contenant consigné schématisé et regardez le fonctionnement de la consigne au Québec en vidéo animée!.

jour_de_la_terre_blogue_consigne_3

Comment les contenants consignés sont-ils recyclés une fois remis aux détaillants?

Les canettes et les bouteilles sont recyclées à 100 %. L’aluminium, issu principalement des canettes, est trié et conditionné pour être vendu à des alumineries afin de produire de nouvelles canettes ou d’autres produits en aluminium. Visualisez-le en vidéo.

Le PET, issu principalement des bouteilles en plastique, est vendu majoritairement au Québec et transformé en nouvelles bouteilles, en contenants et en emballages thermoformés ou en fibres de polyester. Visualisez-le en vidéo.

Le verre est vendu à des fabricants de verre afin de produire de nouveaux contenants alimentaires ou utilisé pour des matériaux de construction exigeant une qualité de verre peu contaminée (laine minérale ou comptoirs de cuisines et salles de bain). Visualisez-le en vidéo.

Pour en savoir plus et comparer les impacts environnementaux des différents types de contenants de bière, consultez le rapport sur la mise à jour d’une analyse de cycle de vie réalisée en 2015 par le CIRAIG.

jour_de_la_terre_blogue_consigne_4

Quels sont les avantages à consigner ses contenants de bière et de boisson gazeuse?

1) On réduit l’impact environnemental de l’industrie de la bière et de la boisson gazeuse

Le système de récupération des contenants consignés est un outil puissant de réduction, de réutilisation et de recyclage des matières résiduelles.

Fabriquer une canette d’aluminium recyclé exige 95 % moins d’énergie que d’en fabriquer une nouvelle et jusqu’à 40 % moins d’eau. L’énergie économisée en recyclant une seule bouteille de plastique permet d’alimenter un ordinateur durant 25 minutes.

2) On récupère une matière de meilleure qualité, pour un meilleur recyclage

La matière récupérée est de meilleure qualité que celle récupérée dans le bac de recyclage car le tri des matières est fait à la source; elle n’est donc pas mélangée ni contaminée par d’autres. Cela permet de proposer une matière recyclée de qualité optimale aux industries québécoises.

3) On est solidaire et on aide la communauté

Le système de récupération des contenants consignés permet de soutenir financièrement des organismes sociaux ou des personnes dans le besoin. Elle permet à toute une économie parallèle d’améliorer le sort de personnes vulnérables et de groupes sociaux, comme la coopérative Les Valoristes. Chaque consigne accrochée devant votre porte et collectée par un valoriste permet d’aider une personne dans le besoin !

La collecte de contenants consignés peut être un moyen de financement rapide, facile et payant pour une cause qui vous tient à cœur. Pensez-y ! Financez un organisme et faites des dons en organisant une collecte de quartier ou en entreprise avec l’aide de Consignéco et Consignaction.

4) On crée et maintient de nombreux emplois de qualité

Le système de récupération des contenants consignés permet de créer et de maintenir des milliers d’emplois partout au Québec.

5) On réduit les coûts des contribuables

Le système de récupération des contenants consignés ne coûte rien aux contribuables puisqu’il est autofinancé. Il correspond au principe de responsabilité élargie des producteurs; en d’autres termes de « pollueur-payeur ». Ce sont les industriels de la bière et de la boisson gazeuse qui soutiennent financièrement le système.

jour_de_la_terre_blogue_consigne_2

Vers l’avenir !

Le 30 janvier 2020, le Québec a annoncé la modernisation de la consigne. Sa mise en place sera effective à l’automne 2022. Les deux systèmes de consigne actuels continueront de coexister. Le système privé qui vise les contenants à remplissage multiple de bières et de bouteilles d’eau sera maintenu. C’est plutôt le système public qui vise les contenants à remplissage unique de bière et de boisson gazeuse qui sera élargi à d’autres types de contenants et de boissons. Pour en savoir plus, consultez cette vidéo.



Conseiller — Gestion des matières résiduelles

Sylvain Boissonnier

Avide d’aventures et d’explorations, Sylvain aime se perdre en pleine nature, que ce soit en course à pied, à la nage ou à vélo ! La protection des écosystèmes naturels et la réduction des impacts environnementaux des activités humaines lui tiennent coeur. Engagé pour une durabilité forte, il a développé une expertise en économie circulaire.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org