Blogue et nouvelles

Gestion des matières résiduelles

jour_de_la_terre_canada_blogue_reduire_le_plastique_dans_sa_salle_de_bain_kim_methot_1

Réduire le plastique dans sa salle de bain

1 avril 2020 | Par Kim Méthot
Gestion des matières résiduellesTrucs et astuces

C’est un sujet qui prend de plus en plus de place dans les discussions : nous croulons sous des tonnes (littéralement) de plastique. Majoritairement sous forme de produits à usage unique, c’est plus de 10 tonnes de plastiques, dont le tiers sont des emballages divers, qui sont produits chaque seconde dans le monde !

Pourquoi réduire ses déchets plastiques ?

Non sans conséquences pour la faune, les humains y compris, 79% de ces produits de plastique se retrouvent dans l’environnement (enfouis ou non), puisque seulement 9% des plastiques sont réellement recyclés au niveau mondial (salut les GES !). Une fois dans les sols ou dans les océans, sous l’effet de la chaleur, du soleil et des vagues, les plastiques ont une fâcheuse tendance à se décomposer; ils deviennent alors rapidement ce qu’on appelle les microplastiques.

https://jourdelaterre.org/qc/blog/2020/04/03/r-pour-recyclage-reflexions-et-actions-autour-du-bac/

Tributaires de ce marché du plastique pour la majorité de nos biens de consommation, nous pouvons rapidement penser qu’il n’y a pas d’issue à cette marée montante de matières résiduelles de plastique. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas condamnés éternellement à acheter la même quantité de plastique à usage unique que de bouffe à chaque visite à l’épicerie!

s_outillet_pour_moins_jeter_mes_astuces_pratiques_4

Comment j’ai diminué l’utilisation de plastique dans ma salle de bain

Dans un article précédent, Romane nous partageait ses astuces pour réduire son empreinte écologique dans la cuisine. J’ai donc eu envie de partager mes astuces pour réduire son empreinte écologique dans la salle de bai n! On connait les fameux « 3 R » vertueux, soit de réduire, de réutiliser et de recycler, mais dans la salle de bain, ça se concrétise comment ?

Pour ma part, il s’agit d’opter pour :

  • Des produits cosmétiques en vrac : comme dans la cuisine, le vrac permet la réduction en évitant des dizaines d’emballages de plastique superflus et favorise la réutilisation de nos contenants de verre ou autres. On peut retrouver pas mal tous les produits cosmétiques en vrac, du shampoing jusqu’à la crème hydratante, en passant par le dentifrice et même le bain moussant! En plus, le vrac nous permet de tester une petite quantité du produit pour voir si on l’aime sans gaspi si on n’en est pas satisfaits.
  • Une brosse à dents de bambou : presqu’à 100% compostable (avant de la mettre au composte ou de la réutiliser comme tuteur pour les plantes, il faut simplement enlever les poils en vinyle ainsi que leurs bagues de fixation métalliques à l’aide d’une pince), elle permet d’éviter plus de 300 brosses à dents de plastique par individu, sachant que les dentistes recommandent de changer de brosse à dents tous les trois mois.

jour_de_la_terre_canada_blogue_reduire_le_plastique_dans_sa_salle_de_bain_kim_methot

  • Des produits d’hygiène féminine lavables et réutilisables : bon, ceci ne concerne qu’une seule partie de la population, mais quand même, c’est important d’en parler. Les tampons et serviettes hygiéniques contiennent de 6% à 90% de plastique (pas cool pour l’environnement) et des perturbateurs endocriniens (pas cool pour la santé) comme le bisphénol A ou des phtalates. Me tourner vers la coupe menstruelle en silicone et les protège-dessous lavables qui peuvent être réutilisés durant plusieurs années fut donc un choix logique pour ma santé et celle de la planète.

Sachant que le recyclage du plastique, dernier des 3R, doit justement venir en dernier recours, il faut vraiment prioriser la réduction à la source et la réutilisation. Nous ne le répèterons jamais assez : chaque petit geste compte.

En passant, les inscriptions pour recevoir une trousse de démarrage de réduction des déchets plastiques (30$ pour une valeur marchande de 75$) sont ouvertes !
Psst! Les produits offerts dans la trousse peuvent aussi être utilisés dans la salle de bains.

Sources :



Chargée de projet – Clé en main

Kim Méthot

Ayant passé ses étés d’enfance en camping dans les forêts du Québec, Kim a rapidement compris l’interconnexion et la fragilité de notre environnement. Elle cherche au quotidien les moyens de réduire son impact sur la planète et espère qu’en montrant l’exemple, d’autres emboiteront le pas. Passionnée de cuisine, Kim rêve un jour d’avoir son grand jardin afin de tendre le plus possible vers l’autonomie alimentaire.

Voir tous les articles...



Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org