Blogue et nouvelles

À ne pas manquer

Image_3_Article_Ariel_Cavaou

Le casse-tête du “ça va où?”

15 mars 2021 | Par Ariel Guindon-Grenon
À ne pas manquerGestion des matières résiduelles

Tout comme moi, vous avez sûrement plusieurs bébelles que vous n’utilisez plus, brisées ou non, qui traînent dans 3-4 tiroirs ou armoires de votre appartement et chaque fois que votre regard les croise, vous ne savez jamais vraiment quoi faire avec…

Il y a plusieurs mois, je me suis dit que l’application “ça va où” m’aiderait peut-être à m’en sortir. C’est en effet un bon outil, qui permet de faire le bon choix entre poubelle et écocentre et ainsi orienter convenablement ton item. Mais il est parfois possible de donner une seconde vie à certains de nos objets, plutôt que de s’en départir.

Je ne parle pas de devenir un.e professionnel.le du faire soi-même ici. En fait, je savais qu’il existait des points de dépôt ou des organismes qui récupèrent certaines matières, mais je n’avais jamais pris le temps de me lancer dans une recherche approfondie. #LaFlemmeEnBonFrançais

J’ai donc pris le temps, cette fois-ci, de faire quelques recherches pour rassembler un peu plus d’informations croustillantes dans cet article! J’ai découvert des organismes de réemploi, des programmes de récupération et des sites internet avec des cartes qui indiquent où se trouvent les points de dépôt, il y en a qui ont déjà fait le travail!

Voici donc mes petites trouvailles qui, je l’espère, pourront vous aider dans l’avenir à regarder, un peu plus en paix, vos multiples bébelles.

Électroniques  

Je dois avoir au moins 2-3 fils de charge pour téléphone, un vieux cellulaire et un fil d’ordinateur brisé chez moi, et JAMAIS, je n’avais entendu parler de ce site.

Recycler mes électroniques est un site internet mis sur pied par l’ARPE, l’Association pour le recyclage des produits électroniques, qui récupère littéralement TOUS (ou presque) les produits électroniques pas possible. Il y a une liste de ce qui est accepté, et elle n’est pas courte!

Sur leur site, vous trouverez une carte interactive avec plusieurs points de dépôt proches de chez vous. Il faut seulement vérifier avec le commerce, car certains points de dépôt acceptent uniquement les petits électroniques.

Image_2_Article_Ariel_Cavaou

Éco-quartiers

Ma nouvelle découverte : LES ÉCO-QUARTIERS! Bon peut-être êtes-vous déjà de grand.e.s spécialistes du sujet, mais sachez que les éco-quartiers sont des bijoux de ressources. Ça ne fait pas très longtemps que j’habite à Montréal, mais je ne cesse de découvrir les services de proximité et celui-ci est un coup de cœur! En plus d’être un programme d’action et d’éducation environnemental en soi, les éco-quartiers offrent une foule de services dont parfois, (je dis bien parfois), celui de points de dépôt pour certaines matières telles que les piles, les cartouches d’encre, les téléphones cellulaires, les ordinateurs, les crayons, etc.

Renseignez-vous auprès de votre éco-quartier pour savoir s’il offre ces services et quelles sont les matières acceptées!

Organismes sociocommunautaires

Si vous avez des meubles, vêtements, vélos, ordinateurs ou autres objets en bon état, mais qui ne vous servent plus à rien ou que vous êtes tanné.e de voir, la meilleure solution est de les déposer dans un organisme de réemploi, mais champion.ne que vous êtes, vous le savez déjà !

Image_Une_Article_cavaou

DONC, puisque vous êtes déjà des pros, mais que peut-être vous ne connaissez pas tous les organismes près de chez vous, j’ai un site pour vous!

Il regroupe l’ensemble (ou presque), de tous les organismes communautaires tant à Montréal que dans le reste du Québec sur une jolie carte interactive (vous avez remarqué que j’adore les cartes interactives). En plus, attention attention, il est même possible de demander une collecte à domicile si vous souhaitez vous départir de plus gros objets/meubles ou électroménagers. Les gens qui possèdent un camion peuvent aller se rhabiller!

Finalement, si vos articles à disposer ne se trouvent pas sur la longue liste des lieux de dépôts énumérés ci-haut, il est certain que l’option écocentre sera toujours meilleure que les poubelles. Les écocentres peuvent trouver des débouchés à PLEIN de matières en les vendant à des entreprises qui leur donneront une deuxième vie.

Il faudra donc soit se rendre à l’écocentre à pied pour les plus petits objets, soit demander à un.e gentil.le voisin.e de vous y accompagner pour les objets plus gros, ou louer une voiture avec 2-3 voisin.e.s le temps d’un avant-midi pour déposer tout ce que vous emmagasinez depuis la dernière année!

Une dernière chose, il faut comprendre que chaque petit geste compte et qu’il n’est pas obligatoire de changer toutes ses habitudes dès demain. L’objectif est de choisir un ou deux trucs à la fois et de les inclure à sa routine pour que ça reste quelque chose d’agréable! Surtout surtout que ça soit agréable.



Conseillère — Gestion des matières résiduelles

Ariel Guindon-Grenon

Passionnée par tout ce qu’elle entreprend, Ariel a développé un profond intérêt pour la préservation des milieux naturels. Toujours positive et de nature extravertie, elle adore ajouter une touche d’humour partout où elle va. Fanatique de plein air, vous la trouverez soit autour d’un feu de camp entre ami.e.s, ou au fin fond de la forêt entre camping et randonnée!

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org