Blogue et nouvelles

Efficacité énergétique

blogue_article_etre_un_festivalier_green_pour_vrai

ÊTRE UN(E) FESTIVALIER(ÈRE) « GREEN » POUR VRAI (EN 6 ÉTAPES)

30 juillet 2018 | Par Ariane Arbour
Efficacité énergétiqueÉvénement écoresponsableTrucs et astuces

Voici quelques idées à partager avec tes ami(e)s pour être réellement peace and love dans les festivals sans laisser des montagnes de déchets derrière soi. Ce sera beau, authentique et touchant, comme une couronne de marguerites dans les cheveux d’une festivalière.

1. LES MAUTADITS ÉCHANTILLONS

D’abord, c’est pas compliqué, tu vas entrer et la première chose que tu vas devoir faire c’est résister à la tentation d’accepter tous les échantillons (emballés avec des matières à usage unique) de boeuf Jerky, chips à la poutine, mascara orange fluo, bracelet lumineux…etc. Ces choses futiles te rempliront de joie pour 20 secondes avant que tu les balances à la poubelle. Parce que c’est assuré qu’on t’en offrira et que ce sera difficile de dire non, amène ta propre trousse de survie.

2. LA TROUSSE DE SURVIE – POUR TE NOURRIR :

  • Amène des collations énergisantes (fruits, noix, barres protéinées) dans des emballages réutilisables. Parce que pour vrai, si tu pensais tenir toute la journée avec une poutine au porc effiloché, ou un mac and cheese végane, BONNE CHANCE (à moins que tu n’aimes pas danser, parler, chanter et te déplacer, là ok).
  • Une gourde d’eau vide de 1L minimum, à cause de = LA CHALEUR. Oui oui, ce chaud soleil va te faire ruisseler comme les chutes à Niagara, pis ta petite « glou » du midi va vite partir en fumée (et ne t’inquiètes pas, très souvent il y a des stations d’eau sur les sites de festival). Ça fait que bois de l’eau mon ami(e).
  • Des ustensiles réutilisables et une paille en métal ou en papier, ça peut être bien plaisant aussi à la place de jeter une nouvelle fourchette à la demi-heure.

3. LA TROUSSE DE SURVIE – AUTRES INTEMPÉRIES :

Dans un sac à dos solide (il peut être joli quand même!)…

  • Du désinfectant ou un savon pour les mains (à rincer avec sa bouteille d’eau), car ce n’est pas garanti qu’il y en aura…
  • Une débarbouillette que tu pourras aussi mouiller avec ta gourde d’eau (il peut y avoir beaucoup de poussière et avec la chaleur ça peut être très chouette de se laver un peu le visage après 10h sous le soleil).
  • Ta crème solaire (fait maison encore mieux – on a une recette pour toi sur Instagram), des lunettes solaires avec une corde pour ne pas les perdre et un imperméable léger ou poncho réutilisable (au cas où).

4- TUYAUX POUR LES CAMPEURS

Pour ceux qui vont camper sur place pour une nuit et plus…

  • La principale règle serait de vous tenir loin des endroits trop mouvementés pour que votre équipement ne soit pas brisé par les autres et que vous puissiez le ramener en un morceau.
  • Amène aussi ton propre sac de compost et un sac de recyclage. Je te jure, les gens vont te respecter.
  • Et s’il-te-plais, ne laisse pas ton matériel sur place après le festival! Ça semble évident mais plusieurs festivals européens se retrouvent chaque année avec des tonnes de tentes, matelas, glacières (et j’en passe) abandonnés sur leur site… (par exemple).

5- AVOIR LA NOSTALGIE DU KODAK

Ne veut pas dire que tu dois absolument amener une caméra jetable… (même si c’est soooo authentique, je sais). Mais… Peux-tu me dire comment c’est logique que tu fasses attention à tout le reste, mais qu’il y ait une exception pour cette gogosse polluante ? Sans qu’il ne soit pas sans traces, l’appareil photographique instantané, au moins, ne se jette pas. Sinon tu peux toujours charger ton vieil appareil numérique si tu ne veux pas sortir ton gros objectif, ou prendre ton téléphone portable. De toute façon, les meilleurs souvenirs seront dans ta caboche. Oh que c’est bien plus beau de voir avec les yeux du coeuuuurrrrrr. Sèche tes pleurs, l’article n’est pas fini.

6. ON SE LE CACHERA PAS, TU VEUX AVOIR DU STYLE

Puisque tu veux te faire beau/belle en ayant un look vestimentaire qui sort de l’ordinaire, tu n’as pas besoin d’acheter de nouveaux habits… les friperies regorgent de vêtements « funky », bizarres, fluo, fleuris, hippies. (J’ai même vu un rayon spécial festival chez Eva-B ). Pars à la chasse quelques jours avant avec tes amis et vous aurez un plaisir fou à essayer des vêtements.

Déjà, si tu pars avec ces principes, tu seras une personne beaucoup plus respectueuse de l’environnement que la plupart des autres personnes qui malheureusement oublient leurs valeurs histoire d’un weekend.

Pour en savoir plus sur les initiatives vertes des organisateurs de festivals, lis l’article Un climat à la fête de Un point cinq.

Maintenant, reste plus qu’à penser à ces trucs là quand le jour du prochain festival viendra. T’es capable et on est derrière toi.



Gestionnaire de communauté et de contenu

Ariane Arbour

Ayant grandi dans la région du Bas-St-Laurent, cette amoureuse de photographie, de plein air et d’arts visuels est constamment en quête de nouvelles aventures à partager avec des gens motivés comme elle à apprendre et à s’émerveiller. Un bain de forêt lui fait toujours le plus grand bien.

Voir tous les articles...

Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org